Pour cette Semaine mondiale de l’allaitement maternel (SMAM), Anne Sophie, qui est maman de deux licorne (pas très pratique ces cornes pour allaiter me direz vous), nous partage un bout de leur voie lactée.

Par les pouvoirs du néné… 

Licornette est une jeune licorne pleine de vie, du haut de ses 3 ans ½. Si on lui demande comment mangent les bébés, elle répondra probablement au néné ou bien au biberon, ça dépend. 

Si on lui demande comment mange son frère et comment elle-même mangeait alors qu’elle était “une toute petite chouquette” elle répondra au néné. 

Et si on lui demande ce qu’elle trafique avec son t-shirt levé sur le canapé elle répondra sans l’ombre d’un doute qu’elle nourrit son bébé / doudou / sa licorne (bah oui quoi, même les licornes ont besoin de se nourrir !) 

Bref, j’allaite mes bébés. 2 ans et 3 mois pour Licornette, en cours pour Licorneau.

C’est la semaine mondiale de l’allaitement maternel. Le thème de cette année “allaiter pour une planète plus saine” me parle à plusieurs titres, même si l’allaitement ne m’a pas toujours paru si évident que cela. 

 

Plus (de) seins

Pour ma part, l’allaitement n’a pas toujours été une évidence. Je me souviens, quand enceinte de Licornette, ma gynéco avait déclaré d’un ton relativement péremptoire “vous allez allaiter”. Ah bon ? Et sinon j’ai mon mot à dire ?! 

Je pense avoir une conscience écologique assez poussée – on est en couches lavables, on essaie de réduire nos déchets, on fonctionne au max en salle de bain zéro déchet, on privilégie les déplacements doux à la voiture etc etc – pour autant, l’allaitement ici ne s’est pas imposée comme une évidence tout de suite. 

Peut-être que dans une société où on verrait des bébés au sein un peu partout ça serait plus facile d’avoir ce déclic. Il n’y a qu’à regarder le nombre de cartes, pyjamas, messages humoristiques liés aux bébés où direct après bébé – naissance – est dessiné un biberon. 

Après, c’est vrai aussi que tu peux difficilement afficher une paire de boobs (traduisez seins, nénés, nichons, ou tout autre appellation de votre choix) pour promouvoir une naissance. T’imagines la carte “félicitations pour la naissance de votre bébé” avec la paire de seins au milieu ?! 

Puis n’oublions pas une chose : les seins ça fait pas vendre. Enfin, juste pas pour les bébés. Parce que vu le nombre de publicités avec des femmes à moitié nues et des decoltés bien visibles, les seins ça fait quand même vendre. Mais cela relève d’un tout autre sujet.  

 

Plus sain pour maman 

Finalement 3 ans ½ après, je peux le dire : l’allaitement s’est avéré plus sain pour moi. 

Côté hygiène de vie je ne pense pas avoir fait d’efforts particuliers finalement parce que j’avais déjà une vie relativement saine avant. 

Mais les grosses galères rencontrées – RGO de Licornette, puis RGO de Licorneau, ainsi que tous les conseils pourris que j’ai reçu (et bon sang qu’est-ce que j’en ai eu, de pédiatres notamment, de mon entourage…) m’ont été bénéfiques : ils m’ont aidés à devenir la maman que j’ai envie d’être et j’ai appris à me libérer l’esprit et à envoyer bouler certaines personnes. 

Et ça pour moi c’est un grand progrès, qui fait que je me sens beaucoup plus sereine au quotidien. 

Plus sain pour moi aussi, parce que finalement avec les RGO liés aux protéines de lait de vache j’ai finalement changé mes habitudes alimentaires. Alors oui, c’est contraignant. Ça arrive que je fasse des entorses, mais globalement mon corps à moi aussi va mieux.

 

Plus sain pour mes bébés 

Passer au biberon mieux pour tout le monde ? Alors que j’avais déjà repéré qu’avec le sein, on pouvait apaiser à peu près tous les bobos ? Faim, fatigue, douleurs diverses, angoisses… Pas une de ces situations n’a résisté aux incroyables pouvoirs des nénés. 

Pas de contenant tiers à nettoyer ; pas besoin d’essayer une marque d’eau et de voir si bébé digérait correctement ; pas de vaisselle à faire (et donc pas de produit pour nettoyer le biberon) ; 

Pas besoin de partir à la recherche DU lait qui conviendrait à leurs estomacs, systèmes digestifs (“t’sais moi je leur ai donné du lait de chèvre c’était parfait” “moi je leur ai donné du lait de riz spécial bébé” “nan mais du lait entier c’est bien aussi. L’allergie au lait de vache ça existe pas”) 

C’est mon corps qui fabrique pour eux. Et quand tu vois l’évolution du lait – au fil de la durée de l’allaitement, en cas de petite maladie des licorneaux… – bah tu te rends compte de la puissance du truc que tu fais. 

 

Plus sain pour nous 

Plus sain pour nous aussi, en tant que famille. Pas besoin de gérer la logistique déjà mentionnée ci-dessus, ce qui nous a offert du temps.

Mais aussi parce que finalement notre famille repose sur la relation et les liens que nous avons tissés grâce à l’allaitement. 

Allaiter nos enfants c’est aussi créer des liens avec eux. Même si parfois j’ai pu avoir la sensation que Papa se déchargeait un peu vite en disant “c’est pour une tétée”. 

Ce sont des moments de câlins, de tendresse (oui oui, même quand tu te fais tirer les cheveux ou mettre les doigts dans le nez, ça reste des moments privilégiés) et moi, sentir ces petits corps s’apaiser, se blottir et soupirer de bien être dans mes bras, ça n’a pas de prix. 

J’aime à me dire que nos allaitements leur donneront à tous les 2, une base solide sur laquelle se construire pour devenir un jour des adultes confiants, bienveillants et … sains d’esprit, dans ce monde de plus en plus fou. 

 

Je n’y suis pas arrivée…

Ce texte n’a pas but à culpabiliser si on n’a pas pu / pas su / pas eu envie de tenter l’expérience, mais uniquement de rapporter mon expérience personnelle qui n’a rien d’empirique. Je pense juste que chaque mère, chaque famille mérite le droit d’être accompagnée correctement pour avoir une chance de choisir et de vivre la parentalité qu’elle souhaite, et que bien souvent le manque de soutien et les mauvaises informations invitent les regrets. 

 

Vivre pleinement, c’est aussi vivre de façon plus saine. 

Anne Sophie.

 

 

 

Anne-Sophie

Elle est maman de deux enfants, elle est en congé parental.
Elle a allaité sa grande un peu plus de 2 ans et son dernier est toujours allaité.

 

Vous pouvez suivre ses partages sur son blog et sur instagram.